Accueil » Martinique » Martinique actualités » Loi Chlordécone : La Martinique franchit un cap vers l’auto-institution des responsabilités

Loi Chlordécone : La Martinique franchit un cap vers l’auto-institution des responsabilités

L’Assemblée de Martinique a voté la mise en place d’une loi d’orientation et de programmation sur la chlordécone

Les élus de l’Assemblée de la Collectivité Territoriale réunis en Assemblée Plénière ont voté ce jour, à l’unanimité, la mise en place d’une loi dite « Mawon » d’orientation et de programmation dont l’objectif clair est la sortie de la Martinique du scandale sanitaire de la chlordécone et la mise en œuvre d’actes de réparation.  

Ce vote constitue un pas historique vers l’auto-institution des responsabilités à travers la proposition au Gouvernement d’un projet de loi avec des mesures concrètes pour la sortie de l’ère chlordécone.

En effet, dans la perspective de la fin des « plans chlordécone » dont l’efficacité est fortement remise en question, le projet de loi s’articule autour de 55 mesures sur des volets touchant directement à la vie quotidienne des Martiniquais telles que la dépollution des sols, l’alimentation, la préservation de la filière agricole et de la pêche, la recherche et l’indemnisation.

Ce vote unanime permettra au Président du Conseil Exécutif et aux Parlementaires du pays, d’engager très rapidement les négociations avec l’Etat.

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

domtomnews
domtomnews
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande