L’Université d’État à bout de souffle, en difficultés financières

Dans une déclaration publique, le Conseil de l’Université d’Etat d’Haïti (CUEH) attire l’attention de la société haïtienne en général et des Pouvoirs publics en particulier, sur la situation difficile de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) et lance un appel pressant aux autorités concernées pour que les promesses et engagements de l’État soient finalement honorés.

Le Conseil de l’UEH souligne que « Les autorités du pays continuent à ignorer les efforts faits par l’Université d’État en vue de répondre à la forte demande d’enseignement supérieur et au rôle qu’elle doit jouer pour contribuer à sortir le pays de l’état socio-économique désastreux dans lequel il se trouve » ajoutant que l’UEH « […] ldispose de conditions acceptables de fonctionnement et puisse retenir ses cadres afin de répondre à sa mission d’enseignement, de recherche et de service à la communauté et ainsi apporter sa contribution à la construction nationale. »

Le Conseil de l’Université d’Etat d’Haïti s’interroge « […] Comment ambitionner d’offrir un enseignement de qualité dans un établissement d’enseignement supérieur lorsque celui-ci n’arrive pas à valoriser la profession d’enseignant et n’offre qu’un salaire de misère à son corps professoral, particulièrement aux jeunes en début de carrière ? Comment offrir un meilleur environnement d’études à nos étudiants en l’absence d’infrastructures de base, tels que restaurants et bibliothèques universitaires, accès à l’internet, etc. ? Comment institutionnaliser la recherche, capable de contribuer au développement du pays sans une politique nationale de recherche et les moyens financiers adéquats ? » Soulignant que depuis au moins 10 ans d’importantes promesses ont été faites à l’UEH entre autres :«

 

  • La construction de campus universitaires standards, capables de répondre de manière plus efficace à la forte demande d’enseignement supérieur et de réduire la fuite des cerveaux et des devises ;
  • L’octroi de conditions décentes de vie et de travail aux enseignants et aux membres du personnel administratif et technique ;
  • L’amélioration de la condition étudiante, à travers notamment la mise en place de restaurants et bibliothèques universitaires, d’infrastructures sportives et culturelles, … ;
  • Le renforcement et l’utilisation systématique des capacités et de l’expertise de l’UEH dans la conception et la mise en œuvre de politiques publiques pertinentes ;
  • La mise à disposition des ressources appropriées pour son fonctionnement et son développement ainsi que la prise en charge de ses dettes financières ;
  • La mise à disposition des fonds de contrepartie pour la reconstruction d’immeubles détruits par le séisme, notamment les locaux de la Faculté des Sciences, de la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire, de l’Ecole Normale Supérieure, de la Faculté de Linguistique Appliquée, entre autres.

»
Le CUEH rappelle que le Protocole d’accord signé entre l’État et l’UEH le 17 mai 2018 dans lequel l’État s’engage à financer la mise en œuvre du Plan Stratégique de l’UEH  tarde encore à porter ses fruits, « […] les promesses ponctuelles faites à l’UEH lors de multiples rencontres avec des autorités compétentes de l’Etat ne sont pas encore honorées. »

Le CUEH déplore que 10 ans après le séisme de 2010, « […] l’UEH qui reçoit moins de 1% du budget national, se trouve à bout de souffle et dans l’incapacité d’honorer nombre de ses engagements, y compris ceux contractés sur la base de promesses formelles des instances de l’État.

Dans ces conditions, le Conseil de l’Université d’Etat d’Haïti (CUEH) appelle à l’augmentation de son budget, à l’application du Protocole d’accord UEH-État, approuvé par résolution du Conseil des Ministres en date du 30 avril 2018 et la mise en place d’un plan d’urgence pour l’UEH afin de faire face aux difficultés financières de l’institution. »

 

 

Source: Haiti Libre

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=93058

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *