Martissant n’est plus fréquentable

Le quartier de Martissant, non loin du centre commercial de la capitale, n’est plus fréquentable.
Depuis deux mois les affrontements se poursuivent faisant des dizaines de morts et des milliers de déplacés. Aucune institution ne peut dresser le bilan des maisons incendiées puisque les bandits sont les seuls maîtres des lieux.

Les autorités sécuritaires, absorbées par l’enquête l’assassinat du président Jovenel Moïse, ont baissé les bras en témoigne la fermeture du sous commissariat de la zone.

Des tireurs embusqués font régner la terreur assassinant des dizaines de passants, passagers et automobilistes.
En début de semaine c’est un chauffeur transportant des produits pétroliers qui a été tué.

Impunément les bandits sèment la mort à l’aveuglette.
Des restes humains sont mangés par des animaux tout près de Martissant 23. C’est un carrefour de la mort.

De nombreux chauffeurs de transport en commun refusent de traverser Martissant pour se rendre au centre ville de Port-au-Prince.
Ils ont improvisé une gare à Fontamarra 43.

Jusqu’à ce matin des tirs d’armes de gros calibres ont été entendus dans le quartier de Martissant témoignant de la poursuite des affrontements entre les gangs de Grand Ravine et Ti Bois.

 

 

 

Source: radio Métropole Haïti

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=97810

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *