Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » Mayotte, un département ultramarin parmi d’autres

Mayotte, un département ultramarin parmi d’autres

Alors que le 101ème département fêtait seulement ses 3 ans d’existence ce 31 mars 2014, « ses grands frères » rêvent d’émancipation.

Un débat sous les ors du Palais du Luxembourg

Un débat sous les ors du Palais du Luxembourg

« La politique de la pêche ne peut être décidée à Bruxelles sans nous. La défiscalisation ne peut être décidée à Paris sans nous… Les pôles de décision doivent être ramenés au niveau local »… c’était il y a un an, le discours de Didier Robert. Le président de la région Réunion était alors en conférence sur « l’autonomie locale économique » lors de la Journée Outre-mer avec ses comparses des autres Régions ultramarines, Guadeloupe, Martinique et Guyane.

Les problématiques des territoires ultramarins sont évidemment différentes de celles de la métropole, « on nous pille notre or et notre poisson », se plaignait le Guyanais Rodolphe Alexandre, c’est pourquoi Josette Borel-Lincertin, présidente du Conseil régional de Guadeloupe plaidait pour « des politiques différenciées ».

Le sénateur Paul Vergès, initiateur d’un débat sur l’Outre-mer au Sénat en février dernier, appelait à une réflexion sur un autre modèle pour les Outre-mer, pour « rompre avec la globalité selon laquelle les collectivités d’Outre-mer sont vues à Paris » alors que prés de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté à La Réunion. C’est ce que demandait le député mahorais Boinali Said Toumbou, « un changement de paradigme »…

Une autonomie adaptée pour Mayotte

Cette demande d’autonomie locale peut aussi aller dans le sens de l’acte III de la Décentralisation voulu par Paris, qui essaie de marier l’autonomie financière des collectivités locales à des économies d’échelles sur leur mille-feuille administratif, véritable pompe qui épuise les budgets de fonctionnement. Surtout que le président Hollande a annoncé vouloir économiser jusqu’à 1 milliard et demi d’euros en deux ans sur les collectivités territoriales. Les intérêts pourraient converger…

Un colloque intitulé « kaléidoscope de l’autonomie locale » est d’ailleurs organisé le 10 avril au Palais du Luxembourg par la délégation à l’outre-mer du Sénat, en partenariat avec le Centre de recherche sur les pouvoirs locaux dans la caraïbe (CRPLC). Les moyens et la compétence des collectivités pour y parvenir seront étudiés.

Bien que n’ayant pas atteint le même niveau de développement que les autres DOM qui bénéficient du statut depuis 1946, Mayotte ne peut rester étrangère à ces débats. Et bien que n’ayant pas encore réussi sa première (abandon de la tutelle du préfet), ni terminé sa deuxième décentralisation (autonomies financières des collectivités, gestion des collèges et lycées…), l’île doit se projeter dans l’avenir, anticiper sur les erreurs commises dans les autres territoires. « Il faut une décentralisation plus lente, adaptée à Mayotte, avec une présence de l’Etat », souligne le sénateur Thani Mohamed Soilihi.

Car un acte IV pointe déjà son nez, qui pourrait intégrer les départements dans des supra-régions, vecteurs d’économies de fonctionnement et fortes d’un poids plus important dans les échanges européens.

Anne Perzo-Lafond

Source : http://lejournaldemayotte.com/2014/04/mayotte-un-departement-ultramarin-parmi-dautres/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=mayotte-un-departement-ultramarin-parmi-dautres

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

lejournaldemayotte
lejournaldemayotte
Voir toutes les actus

La rédaction vous recommande