Menaces du gouvernement contre les stations-services fermées

Le ministre du commerce et de l’industrie du gouvernement de facto, Jonas Coffy, a menacé lundi de suspension de permis de fonctionnement les stations d’essence fermés si elles ne reprennent le service immédiatement.

Plusieurs stations d’essence avaient fermé leurs portes lundi pour protester contre les responsables des compagnies pétrolières qui ont décidé de ne plus leur verser les ristournes auxquelles ils ont droit en vertu d’un accord les liant.

Les consommateurs ne doivent pas être pénalisés par le litige opposant ces deux catégories d’opérateurs, a dit le ministre Coffy qui les invite à prioriser le dialogue pour trouver une solution « rapide et immédiate » à leur problème.

Sinon, prévient l’ancien président de la commission économie et finances de la chambres des députés, les permis de fonctionnement des stations d’essence fermés seront révoqués et leurs propriétaires ne pourront effectuer aucune transaction bancaire, a-t-il dit.

Par ailleurs, Jonas Coffy assimile à des maitres-chanteurs les militants qui organisent chaque semaine des sit-in devant son ministère sous prétexte de réclamer la baisse des prix des produits sur le marché.

Ce n’est pas vraiment ce qui les intéresse, a dit Jonas Coffy, selon qui ces protestataires lui ont demandé deux millions de gourdes en échange de la cessation de leur mouvement.

Je n’ai pas cet argent, a dit Jonas Coffy, qui fait remarquer que les prix de plusieurs produits notamment, le riz et le maïs importés, la farine et le sucre ont considérablement baissé ces dernières semaines.

Les militants en question s’inscrivent en faux contre les allegations du ministre.

Source : http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article11050

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *