Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » Municipales – Punaauia : Rony Tumahai joue quitte ou double

Municipales – Punaauia : Rony Tumahai joue quitte ou double

Municipales - Punaauia : Rony Tumahai joue quitte ou double
FICHE D’IDENTITE

27 613 habitants

16902 électeurs

Superficie : 7590 hectares

35 conseillers municipaux à élire

Maire sortant : Ronald Tumahai (en poste depuis 2008)


Démographiquement parlant, Punaauia arrive désormais en deuxième position, derrière Faa’a, mais bien devant Papeete, la capitale polynésienne reléguée, au dernier recensement, à la 3e place. Sa population est de 27 613 habitants (+8,5% entre les deux recensements de 2007 et 2012). Punaauia accueille le campus universitaire d’Outumaoro mais aussi le lycée hôtelier, la plus grande surface commerciale et, pour l’instant, l’unique marina de plaisancede Tahiti. Sa bordure côtière est exploitée par diverses structures hôtelières : la passe de Taapuna est un spot de surf réputé et la plage du PK 18, la plus belle plage de sable blanc de Tahiti.

Toutefois, bien que essentiellement résidentielle et à vocation touristique et site de l’ambitieux projet du Mahana Beach Tahiti, la commune compte également trois zones industrielles dont celle de la Punaruu qui s’enfonce, en profondeur, dans la vallée du même nom et accueille les plus gros sites industriels de Polynésie : une centrale d’EDT, la brasserie de Tahiti.


A 8 km de la capitale polynésienne, Punaauia est un passage obligé de la circulation qui converge chaque jour, de la côte ouest vers Papeete. Depuis décembre 2000 toutefois, avec l’ouverture de la route des Plaines, la bande côtière entre Punavai et Taapuna a retrouvé une vie plus paisible. En fin d’année 2014, le nouveau tunnel routier situé à hauteur de l’Hôtel de Ville, sous le rond point -dont les travaux ont été lancés par le gouvernement Flosse dès son investiture- devrait permettre de fluidifier la circulation sur cet échangeur stratégique.

80% de la population de Punaauia est actuellement connectée au service de distribution de l’eau potable de la commune : le service public de l’eau (géré en régie municipale) a été installé en 2011. L’eau potable distribuée sur la commune a été évaluée comme conforme à 94% lors du rapport 2012 d’hygiène publique (six points de mieux que l’année précédente).

En 2013, le budget municipal principal de Punaauia s’élevait à 4,5 milliards de Fcfp (dont 1,3 milliard en section d’investissement). Lors du même exercice, les déficits des budgets annexes de l’eau et des déchets ont été pris en charge par les finances communales via le versement de subventions à hauteur de 422 millions pour l’eau et 96 millions pour les déchets.

Adjoint au maire de la commune depuis de longues années, dans l’ombre de Jacques Vii, tavana de 1977 à 2008, le maire sortant Rony Tumahai joue gros en mars prochain. Leader éphémère d’une 3e voie politique, issue des maires, à la veille des territoriales de mai 2013, il s’était finalement rangé derrière la candidature Teva Rohfritsch,mais n’avait pas été élu à l’assemblée. Le même leader d’A Ti’a Porinetia qu’il retrouve comme adversaire dans sa commune.


Municipales - Punaauia : Rony Tumahai joue quitte ou double
Ronald TUMAHAI

66 ans. Retraité de l’éducation et maire sortant

Cet ancien directeur d’école entre en politique pour la première fois en 1995, aux côtés du maire de l’époque, Jacques Vii. Il devient 3ème adjoint en charge du scolaire, de la jeunesse et des sports. Six ans plus tard, il figure à nouveau sur la liste de Jacques vii, mais devient 1er maire-adjoint. Puis en 2008, il se présente aux élections municipales puis remporte la victoire.


Entre temps, il participe à la création du parti « A Ti’a Porinetia » présidé par Teva Rohfritsch. Mais l’entente cordiale n’a pas résisté aux ambitions personnelles de chacun. L’ami d’hier décide également d’être candidat, causant ainsi « une rupture des accords que nous avions pris ensemble en 2013. Monsieur Rofritsch ne devait pas se présenter aux élections. » Malgré tout, Rony Tumahai reste à ATP, mais court seul avec sa liste « Te Hotu Rau » dont il vient d’installer la permanence. Il souhaite poursuivre les actions menées durant sa première mandature, sans prétention particulière.


Municipales - Punaauia : Rony Tumahai joue quitte ou double
Teva Rohfritsch

39 ans. En disponibilité professionnelle

Représentant à l’assemblée de Polynésie française réélu en mai 2013, Teva Rohfritsch préside le groupe autonomiste A Ti’a Porinetia et a annoncé sa candidature aux municipales à Punaauia où il conduit une liste d’union communale "Punaauia e fero, unis pour vivre tous ensemble à Punaauia" épaulé par l’ancien premier adjoint du maire sortant, Laurent Rohi.


L’ambition de Teva Rohfritsch est « offrir une vraie alternative aux électeurs de Punaauia, appuyée sur une équipe soudée, travailleuse et dévouée pendant son mandat, pour développer notre commune et faire en sorte que le mieux-vivre-ensemble puisse se réaliser à Punaauia. Il n’est pas question pour nous de laisser une communauté au bord de la route ; il s’agit de rassembler les plaines et les hauteurs, les jeunes et les anciens, les natifs et ceux qui ont élu domicile à Punaauia pour réaliser ensemble ce beau projet qui est d’améliorer le quotidien de notre population ».


Municipales - Punaauia : Rony Tumahai joue quitte ou double
Jean-Paul Tuaiva

41 ans. Chef d’entreprise

Député de la 3e circonscription depuis juin 2012, Jean-Paul Tuaiva n’avait encore jamais brigué de mandat local. Son engagement pour les municipales, il le défend via une liste d’ouverture Punaauia To’uOire (Punaauia, ma commune) avec l’intention d’utiliser sa fonction d’élu national pour faire avancer certains dossiers délicats pour les tavana. En ligne de mire : la volonté d’obtenir un assouplissement, en Polynésie, des règles du CGCT (code général des collectivités territoriales) qui impose des dates butoirs pour l’eau potable, les déchets, l’assainissement. Pour Punaauia, Jean-Paul Tuaiva a fait de son défi majeur : l’emploi. « C’est ce qui ressort de mes tournées dans les quartiers, dans les familles. La grosse attente aujourd’hui, c’est l’emploi ». Et même si le développement économique n’est pas une compétence des communes, Jean-Paul Tuaiva estime que les tavana ont le pouvoir de « créer les conditions pour attirer les investisseurs et la richesse ».


Municipales - Punaauia : Rony Tumahai joue quitte ou double
Willy Tetuanui.

52 ans. Agent foncier

Entre 2004 et aujourd’hui, Willy Tetuanui a occupé différents postes à responsabilité, entre autres celui de chef du Service du Développement Rural (SDR) et de la Direction de l’Environnement. Attaché aux idées du Tāvini Huira’atira et membre actif du parti, il est choisi par le leader Oscar Temaru en personne pour se présenter à Puna’auia. Il s’agira de sa première expérience politique. Pour l’heure, sa liste « UPLD de Puna’auia – Tāpura ‘āmui nō Puna’auia » est toujours en cours de constitution. L’une des idées phares de son programme est le logement. « Nous voulons résorber l’habitat insalubre, en coopération avec les propriétaires fonciers. » Il ambitionne également de réhabiliter la vallée de la Punaru’u « pour lui redonner sa splendeur d’antan. La population pourra redécouvrir un lieu où il fait bon vivre. »


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : http://www.tahiti-infos.com/Municipales-Punaauia-Rony-Tumahai-joue-quitte-ou-double_a95111.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

Tahiti-infos
Tahiti-infos
Le journal d’informations et d’actualités de la Polynésie française. Les nouvelles de Tahiti et ses îles, un agenda, des petites annonces, des commentaires, des vidéos, un forum et un regard sur l’actualité du Pacifique, de la métropole du monde. Egalement une partie magazine: environnement, santé, people, nouvelles-technologies, et insolites.
Voir toutes les actus

La rédaction vous recommande