Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » Municipales : qui pour faire trembler Jacquie Graffe à Paea ?

Municipales : qui pour faire trembler Jacquie Graffe à Paea ?

Municipales: qui pour faire trembler Jacquie Graffe à Paea ?
FICHE D’IDENTITE

12 541 habitants


8 471 électeurs


Superficie : 6500 hectares


33 conseillers municipaux à élire


Maire sortant : Jacquie Graffe


Pour une très grande majorité des 12 541 habitants de Paea (la moitié ont moins de 30 ans), le maire sortant Jacquie Graffe est le tavana depuis toujours, puisque cela fait désormais 39 ans qu’il dirige sa commune ! Paea se caractérise par un ruban côtier de 9 km de long avec, situation unique à Tahiti, des plages de sable blanc dont trois plages publiques (mais qui sont gérées par le Pays via la Tahiti Tourism Authority). Le potentiel touristique de la commune est donc réel grâce à son littoral auquel s’ajoute le site magique des grottes de Mara’a, mais aussi des sites culturels importants (deux marae) et un point montagneux culminant à 1500 m d’altitude. Un potentiel de développement touristique qui reste pourtant très peu exploité : pas de complexe hôtelier, pas de marina, peu d’activités proposées aux touristes.

Il fait pourtant bon vivre à Paea : ce que démontre la progression constante de la population de la commune qui a encore augmenté de 3,8% entre 2007 et 2012. Avec 12 541 habitants, Paea donne l’impression d’être aujourd’hui une ville qui s’ignore. La commune dispose pourtant d’équipements sportifs de qualité et même d’une salle de spectacles. Mais, en dehors de centres commerciaux de proximité, le territoire communal n’accueille aucune industrie et aucune zone dédiée aux activités économiques n’a été clairement définie dans son PGA (plan général d’aménagement) qui doit être révisé dans le courant de l’année 2015.

Sans domaine foncier disponible, la commune de Paea se heurte depuis de nombreuses années à un litige concernant son principal accès à l’eau, dans la vallée d’Orofero. Conséquence : aujourd’hui, à peine 60% de l’eau distribuée aux administrés est potable alors qu’il est fait obligation aux communes de remplir cette mission de service public avant la fin de l’année 2015. Un vrai défi et une course contre la montre pour les candidats de cette élection municipale. Dans le même temps, il faudra parvenir à convaincre les habitants de payer pour ce service de l’eau car à peine un ménage sur deux actuellement s’acquitte de sa redevance pour l’eau, d’où le déficit constant du budget annexe de l’eau.

En 2013, le budget principal de Paea était de 2,4 milliards de Fcfp dont 1,042 milliard en investissement.


Municipales: qui pour faire trembler Jacquie Graffe à Paea ?
Jacquie Graffe, 71 ans, maire sortant

Otahi Ra’a No te Hau e te Ruperupe no te oire no Paea

Tavana de Paea depuis 1975, Jacquie Graffe mise sur son expérience et celle de ces colistiers pour convaincre de nouveau les électeurs de sa commune qu’il est l’homme de la situation et qu’il ne craint pas l’obstacle d’un candidat du même bord que lui, placé sur son chemin. S’il n’a pas reçu l’investiture du parti orange, il met en avant avec ses colistiers que la seule liste complète du Tahoeraa à Paea est la sienne. Sur sa liste qui met en avant dans son nom, « l’union de la paix et l’essor de la commune de Paea », on compte 16 anciens élus et 17 nouveaux. Si l’équipe sortante, aux affaires de longue date, n’a pas réussi à finaliser la distribution de l’eau potable sur la commune en raison de conflits fonciers, le tavana de Paea a un bilan qu’il estime concluant à l’image du nouveau centre de secours. Dans les projets à venir : l’extension du cimetière communal de Tiapa et la transformation de l’ancienne Maison pour tous en médiathèque. Un projet justement polémique.


Municipales: qui pour faire trembler Jacquie Graffe à Paea ?
Marcel Tuihani, 42 ans, ministre

Tahoeraa Huiraatira

Candidat investi officiellement par le Tahoeraa Huiraatira, il s’agit pour Marcel Tuihani de sa première expérience en tant que tête de liste pour une élection municipale. Sa volonté est de réorganiser le fonctionnement de la mairie et d’introduire dans la gestion de la commune un peu de la « culture d’entreprise » pour soutenir son développement. Pour ce qui est de l’accès à l’eau potable il ne s’agit pas d’un enjeu de campagne pour Marcel Tuihani puisque « c’est une obligation immédiate : il faut le faire pour 2015 ».


S’il était élu maire de Paea, ce ministre et porte-parole du gouvernement de la Polynésie française combinerait les deux fonctions. « La chance dans ce territoire est d’avoir d’autres personnes compétentes au gouvernement, dans les ministères et dans les communes. Je m’appuie sur ces personnes compétentes. Il s’agit avant tout de constituer une équipe. La centralisation ne fait pas partie de ma façon de faire » avait-il expliqué fin janvier.


Municipales: qui pour faire trembler Jacquie Graffe à Paea ?
Iona Teuhoohuitua, 40 ans, directrice foyer socio-éducatif

Paea Te Aho Api (Un nouveau souffle pour Paea)

Déjà candidate en 2008 et créditée de 8% des votes, Iona Teuhoohuitua a eu six ans de mandat comme conseillère municipale d’opposition pour se forger une expérience d’élue de terrain. En 2013, elle rejoint le parti A Ti’a Porinetia dès sa création et c’est avec ce soutien qu’elle a bâti une liste d’ouverture. Elle affiche la volonté « d’un souffle nouveau pour Paea » au sein d’un programme décliné en dix grandes missions. La mise en place d’un pôle social sur la commune ; des animations intergénérationnelles pour le 3e âge ; la création d’une mission locale pour aider l’insertion des jeunes ; un schéma directeur du sport ; la volonté de créer des événements sur la commune avec une ferme expérimentale à Orofero ; l’aménagement d’un front de mer incluant le motu Parataito ; la création d’une zone économique avec des incitations à l’installation. Une charte communale et une loi d’orientation communale permettront de suivre l’exécution du programme de sa liste.


Municipales: qui pour faire trembler Jacquie Graffe à Paea ?
Antony Géros, 58 ans, représentant à l’assemblée de Polynésie

Paea Haere i Mua (En avant, Paea)

Conseiller municipal d’opposition depuis 1995, ancien vice-président du Pays, Antony Géros a composé une liste d’union à majorité Tavini pour ces élections communales avec l’engagement d’une dizaine de jeunes âgés de 19 à 25 ans. Au cours des six dernières années du mandat de Jacquie Graffe à Paea, selon Tony Géros, les réalisations faites sur la commune l’ont été en raison de l’obstination des conseillers d’opposition à faire en sorte que les choses bougent enfin. Considérant que la commune est en pleine mutation, la liste Paea Haera i Mua donne le ton : réorganisation des services municipaux « pour s’ouvrir aux administrés » ; reprise en main par la commune du traitement des déchets avec valorisation par compostage et ouverture de déchèterie ; distribution de l’eau potable garantie dès le 1er janvier 2015 à tous les habitants. « Il faut redonner confiance à la population et orienter les décisions du Conseil municipal vers des projets à valeur ajoutée ».


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : http://www.tahiti-infos.com/Municipales-qui-pour-faire-trembler-Jacquie-Graffe-a-Paea_a96140.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

Tahiti-infos
Tahiti-infos
Le journal d’informations et d’actualités de la Polynésie française. Les nouvelles de Tahiti et ses îles, un agenda, des petites annonces, des commentaires, des vidéos, un forum et un regard sur l’actualité du Pacifique, de la métropole du monde. Egalement une partie magazine: environnement, santé, people, nouvelles-technologies, et insolites.
Voir toutes les actus

La rédaction vous recommande

No posts