Nouvelle-Calédonie/intempéries : deux touristes métropolitains disparus

NOUMÉA, 22 janvier 2014 (AFP) – Le corps de Rose-Marie Garnier, une touriste métropolitaine âgée de 69 ans, a été retrouvé
Tahiti-infos
Partager cet article
Nouvelle-Calédonie/intempéries : deux touristes métropolitains disparus
NOUMÉA, 22 janvier 2014 (AFP) – Le corps de Rose-Marie Garnier, une touriste métropolitaine âgée de 69 ans, a été retrouvé lundi, à Houaïlou, au Nord de la Nouvelle-Calédonie, après le passage de la dépression tropicale June a rapporté mardi le quotidien Les Nouvelles calédoniennes.

Elle et son mari, Francis Garnier, âgé de 74 ans, avaient été portés disparus samedi alors que la dépression tropicale modérée affectait particulièrement la côte Est de la Nouvelle-Calédonie avec de fortes précipitations.

Samedi matin, ce couple de retraités originaires de Bombon, un village de 800 habitants proche de Melun en Seine-et-Marne (région Île-de-France), avaient quitté un hôtel de Poindimié, sur la Côte Est, pour rallier la commune de Sarraméa, en province Sud, à 200 km de distance.

Le directeur de l’hôtel ainsi que la gendarmerie, avec qui le couple avait pris contact pour se renseigner sur l’état des routes, leur avaient pourtant fortement déconseillé d’entreprendre cette traversée alors que le territoire était en alerte cyclonique.

Dimanche, leur voiture de location a été aperçue, dans le lit de la rivière la Houaïlou, à 75 km de Poindimié. " A la place de ses occupants, environ 2 m3 de sable se trouvaient à l’intérieur. Il y avait plus d’un mètre d’eau sur cette route au moment du drame ", affirme la gendarmerie nationale.

Une vingtaine de gendarmes engagés, en hélicoptère, à pied, en canoë, avec des bouteilles de plongée, ou avec des chiens pisteurs : les recherches lancées par la suite ont permis, lundi, la découverte du corps de Rose-Marie Garnier, posé sur des branchages, deux mètres au-dessus du niveau de la rivière en décrue.

Le corps de son mari Francis n’a quant à lui toujours pas été retrouvé et les recherches ont dû être suspendues mercredi en raison de la remontée des eaux de la rivière. " Les chances de retrouver en vie ce septuagénaire sont infimes mais nous gardons espoir ", expliquait mercredi soir le major Beauquin, en charge de l’opération de recherche.

La dépression tropicale June, qui a longé la Nouvelle-Calédonie vendredi et samedi dernier, n’a pas fait de dégâts importants dans ce territoire français du Pacifique Sud.


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : http://www.tahiti-infos.com/Nouvelle-Caledonie-intemperies-deux-touristes-metropolitains-disparus_a92995.html

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu