Pénurie de carburant et rareté du dollars sont liées

La pénurie de carburant est recurente. La preuve est donnée cette semaine avec la fermeture des stations de service en rupture de stock.
Cette rareté intervient moins de trois semaines après la reprise de la distribution suite au peyi lok.

Des spécialistes du secteur pétrolier haïtien assurent qu’il s’agit d’un problème structurel lié à l’indisponibilité du dollar.
Pour palier au problème certaines compagnies pétrolières auraient réclamé des dollars lors de la vente aux distributeurs.
C’est le président d’un syndicat de transporteurs qui a dénoncé cette démarche illégale.

Pour les spécialistes il revient à l’état et non aux citoyens de trouver la solution à la crise.
Selon des estimations la demande mensuelle d’hydrocarbures est supérieure à 30 millions de barils.
Pour placer les commandes sur le marché international il faut plus de 95 millions de dollars américains.
Ce montant en devise est inaccessible aux compagnies pétrolières qui sont contraintes de s’approvisionner sur le marché comme l’ensemble des opérateurs économiques.

Les réserves de la banque Centrale ne peuvent supporter l’effort pétrolier. Les réserves avoisinnent les 134 millions dollars soit moins de deux mois d’importation de produits pétroliers.

La seule option est de limiter les fuites de capitaux.
Les haïtiens envoient plus de 75 millions de dollars à leurs proches en République Dominicaine.
Les conditions macro économiques doivent être réunies pour que ces devises puissent circuler dans le système financier haïtien.

 

Source: Métropole Haïti

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=101511

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *