Accueil » Réunion » Réunion actualités » Plaine-des-Palmistes : « le président veut virer la directrice de la MFR car elle trop compétente »

Plaine-des-Palmistes : « le président veut virer la directrice de la MFR car elle trop compétente »

D’habitude, un cadre ou un employé est « remercié » lorsque ses compétences font défaut mais, selon les salariés de la Maison Familiale Rurale (MFR) de la Plaine-des-Palmistes, le conseil d’administration de cette association loi 1901 financée par le ministère de l’Agriculture et présidée depuis l’année dernière par Laurent Marchand, vient d’enclencher une procédure de licenciement pour « virer la directrice, qui est trop compétente ».

Du coup, depuis lundi 19 février, les salariés de la MFR de la Plaine-des-Palmistes se sont mis en grève. Ils soutiennent « à 100% » la directrice Claudy Grondin qui est en poste à la tête de cette Maison Familiale Rurale depuis près de 17 ans. Le syndicat UR 974, majoritaire au sein de cette structure, a pris les choses en main. Un de ses représentants, Eric Talassia s’est retrouvé depuis ce lundi à la Plaine-des-Palmistes aux côtés de la directrice qui bénéficie de l’entière solidarité du personnel.

Une directrice qui se retrouve ainsi sur la sellette car mise à l’index depuis quelques semaines par le nouveau bureau du conseil d’administration, aux commandes de l’association depuis avril 2023. A noter que la MFR de la Plaine compte environ 130 jeunes en formation. Depuis lundi, les activités ont cessé alors que les stagiaires doivent passer leurs examens prochainement.

Les salariés dénoncent l’attitude des membres du conseil d’administration « qui veulent couper la tête de la directrice », disent-ils alors que « cette dernière n’a commis aucune faute professionnelle. Au contraire, avec elle, la MFR a toujours très bien fonctionné depuis ces 17 dernières années ». Le syndicat UR 974 explique avoir assisté la directrice auprès du président de la structure. « Un entretien qui aura duré moins de 10 minutes. Le conseil d’administration n’a rien à reprocher à Mme Claudy Grondin mais, malgré tout, le président ne veut plus d’elle à la direction », précise Eric Talassia, le syndicaliste.

Les salariés : « il n’y aura aucun compromis concernant nos revendications ! »

Pourquoi ? « Lorsque les membres du nouveau conseil d’administration ont pris le pouvoir en avril 2023, ils ont commandé deux audits (organisationnel et financier) en pensant trouver des dysfonctionnements au niveau de la gestion de la MFR; Ils pensaient ainsi pouvoir se débarrasser de la directrice. Or, il se trouve que les résultats des audits confortent la directrice à son poste en mettant en exergue ses qualités de bonne gestionnaire. En revanche, les audits pointent des dysfonctionnements au niveau des membres du conseil d’administration qui n’assumeraient pas leur rôle au sein de la MFR. Mais, aujourd’hui, le président a trouvé comme motif de licenciement le fait que Mme Grondin ait communiqué les résultats des audits aux salariés, alors qu’il n’y avait plus rien de confidentiel concernant ces mêmes résultats », souligne Eric Talassia.

Les grévistes, c’est-à-dire tous les salariés de la MFR, demandent ainsi « la révocation du bureau du conseil d’administration, l’arrêt de la procédure disciplinaire contre la directrice et le maintien de Mme Claudy Grondin à son poste ». Pour les salariés et pour UR 974, « il s’agit d’un licenciement abusif. Nous ne laisserons pas faire le conseil d’administration ». Le syndicat compte demander la médiation du sous-préfet de Saint-Benoit (Etat) et celle de la Direction du travail afin de sauver un emploi, celui de la directrice, qui fait l’unanimité chez les salariés.

« Il n’y aura aucun compromis sur nos revendications », laisse d’ores et déjà entendre le représentant syndical Eric Talassia, en expliquant que « le président devait nous recevoir ce mardi 20 février à 14 heures mais au dernier moment il a reporté le rendez-vous à ce jeudi 22 février à 9 heures. S’il pense pouvoir virer la directrice avant de nous recevoir, je peux vous dire qu’il se trompe complètement ! », souligne le syndicaliste, approuvé « à 100% » par les salariés mécontents qui ont manifesté, ce mardi, sous la pluie devant la MFR de la Plaine-des-Palmistes.

Y.M.

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

freedom
freedom
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande