Politique : L’Opc et la Nehro exigent le départ du premier ministre de facto Ariel Henry à la date du 7 février 2022 en Haïti

P-au-P, 24 janv. 2022 [AlterPresse] — Le premier ministre de facto, Ariel Henry, n’a aucune base juridique pour rester à la
alterpresse
Partager cet article

P-au-P, 24 janv. 2022 [AlterPresse] — Le premier ministre de facto, Ariel Henry, n’a aucune base juridique pour rester à la tête d’Haïti, estime l’Office de la protection de la citoyenne et du citoyen (Opc), dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

« La fin de son pouvoir est donc liée à la date du 7 février 2022 », insiste l’Opc.

Nommé, le lundi 5 juillet 2021, comme premier ministre de facto, par l’ancien président de facto Jovenel Moïse, deux jours avant l’assassinat (…)


Dépêches Source : https://www.alterpresse.org/spip.php?article27922

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu