Accueil » Haïti » Produits pétroliers : l’étau de la pénurie pourrait se desserrer pendant une courte durée

Produits pétroliers : l’étau de la pénurie pourrait se desserrer pendant une courte durée

D’ici le milieu de la semaine prochaine, l’étau de la pénurie de produits pétroliers pourrait se desserrer, avec l’arrivée ce week-end de carburants dans les terminaux. Cette éclaircie pourrait aussi être de courte durée car le volume d’importation a diminué à cause du problème de trésorerie des compagnies… En plusieurs points de la zone métropolitaine…

D’ici le milieu de la semaine prochaine, l’étau de la pénurie de produits pétroliers pourrait se desserrer, avec l’arrivée ce week-end de carburants dans les terminaux. Cette éclaircie pourrait aussi être de courte durée car le volume d’importation a diminué à cause du problème de trésorerie des compagnies…

En plusieurs points de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, automobilistes, taxis-motos et autres clients ont jonglé  entre « fermeture, attendons livraison et disponibilité de diesel, pas de gazoline dans les pompes à essence », a témoigné Jacquelin Jean, 52 ans, particulièrement agacé.

Le rationnement, plus sévère ces derniers jours, irrite des consommateurs qui redoutent une augmentation des prix et l’impact de cette pénurie à une dizaine de jours de la rentrée des classes qui coïncide avec un regain du trafic automobile et de certaines activités économiques.

En milieu de journée, vendredi, le journal a appris que l’étau de la pénurie peut se desserrer. Toutefois, s’il y a une petite éclaircie à l’horizon, elle ne durera que dix jours, ont  prévenu des sources proches des compagnies pétrolières qui sont toujours confrontées à un problème de trésorerie limitant le volume des commandes placées et attendues à quai ce week-end.  

La Dinassa a commandé des produits. Ce bateau, qui arrive ce week-end, transporte du produit pour trois autres compagnies. SOL a un bateau retardé par le cyclone Dorian qui doit arriver. Le volume commandé a diminué. Pour un bateau complet, il faut 23 millions de dollars américains environ. Les compagnies n’ont pas cet argent, a confié cette source qui a estimé nécessaire de souligner que les compagnies achètent les produits pétroliers plus cher qu’elles ne les revendent. C’est ça la subvention. « Je crois que le public ne comprend pas que la différence réside dans la subvention qui doit être remboursée. Quand elle n’est pas remboursée, notre trésorerie diminue au fur et à mesure. Les compagnies pétrolières n’ont plus de trésorerie, a expliqué cette source. « La pénurie est due à la gestion de la trésorerie », a expliqué cette source proche d’une compagnie pétrolière. Cette source a souligné que le problème est la subvention. Il faut aussi clarifier que les 2 milliards de gourdes versées aux compagnies par le ministère des Finances représentent le paiement d’une partie de la dette aux compagnies, a-t-elle insisté.

Le rationnement affecte la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Mais pas autant que certaines villes de provinces où des esprits s’échauffent.

source Le Nouvelliste

Tags: 

Source : https://rtvc.radiotelevisioncaraibes.com/national/produits-petroliers-letau-la-penurie-pourrait-se-desserrer-courte-duree.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Avatar de Radio Television Caraibes
Voir tous les articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *