Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » Quand le Maore jazz est là…

Quand le Maore jazz est là…

Des pointures du jazz qui accueillent des voix d’enfants, ou de l’accordéon comme Régis Gizavo qui a joué avec quelques « grands ». Des pas si « petits » sont là aussi, pour redonner vie à un mélange de sonorités locales et jazzy.

Aminat Hariti, Austral organisation

Aminat Hariti, Austral organisation

Un vieux festival que ce Maore Jazz. Pour Mayotte en tout cas ! Né en 2002 pour remédier à une uniformisation des créations et au tarissement de la créativité, il se mélange désormais au gabussy et au djembe. Mais depuis 2007, le Maoré Jazz s’était endormi, attendant un swinguant prince. Ils sont plusieurs en fait : Austral Organisation, le CDTM, le Vice Rectorat et le Conseil général. Le département devrait participer à hauteur de 15.000 euros, qui n’ont pas encore été engagés.

C’est par un apéro jazz qu’il va redémarrer, Chez Cousin, au rond point du Baobab, le mardi 27 mai à 20h. Puis, le projet Nari Himbiye Maore « Nous chantons Mayotte », mettra en scène 120 voix d’enfants des écoles primaires et collèges de M’Gombani, Cavani et Kawéni, mêlés aux sons de musiciens de jazz traditionnels pour donner un M’godro jazz.

« Un long et exigeant travail de répétition pour ces élèves », indique le dossier de presse, qui débouchera sur un spectacle place de la République le 29 mai à 20h. Un événement puisque se cachent des pointures parmi les accompagnateurs : outre Mtoro Chamou bien connu à Mayotte, ou le Trio Drouard-Dumont-Postel, le grand Gizavo sera là avec son accordéon.

Régis Gizavo est né à Tuléar en 1959. Il a 6 ans quand il commence à toucher à l’accordéon diatonique, et 12 quand une formation de quartier le recrute pour des morceaux de musette. Dès son premier groupe, le succès est au rendez-vous, et ensuite il jouera avec le groupe polyphonique corse I Muvrini (deux albums), fera une tournée avec le chanteur folk Greame Allwrigth en 1994, et participera aux albums des Têtes Brûlées, Zao ou D’Gary. La suite de l’histoire s’écrit en compagnie de Cesaria Evora, Mano Solo et Christophe Mae avec lequel il jouera en première partie de Johnny Halliday au Stade de France. Il se produira le 24 mai à 21h au 5/5, le 29 mai à 20h Place de la République, le 30 mai à 21h à l’AJP de Pamandzi et le 31 mai à 21h au Plateau de Balamanga.

Pointures locales et régionales sur une même scène
SAMSUNG DIGITAL CAMERA
Pendant les mêmes soirées du 28 mai à 21h au Plateau de Balamanga, du 29 mai à 20h Place de la République, du 30 mai à 21h à l’AJP de Pamandzi, d’autres artistes invités se produiront : Raphaël Dumont, saxophoniste, qui a gagné le premier prix au concours de jazz à Viennes en 2007 avec le trio Paradox, Simon Pestel, prix de l’excellence de la Confédération Musicale de France en Batterie jazz et Marc Drouard, guitariste-compositeur Jazz, prix piano concours Bellan à Paris.

D’autres musiciens partageront leurs envolées, un trio de jazz mahorais, qui ne se prend pas au sérieux mais qui l’habitude de régaler leur public : le bassiste Mathias Szakacs, fervent participant des fêtes de Bayonne, Elie-Adrien Touitou, qui avance un CV à la mesure de son talent… et de son humour, « trop mauvais pour poursuivre à l’école de musique de la RATP » il a quand même échoué à la fac de Paris IV où il fut nommé « par quelques courageux directeurs de conservatoires » organiste titulaire, et enfin Pascal Eugénie qui a la musique Kabyle à son répertoire. Ils joueront le 28 mai au Plateau Balamanga à 20h.

Mtoro Chamou se crée une place entre pop, reggae et ragga qui donne l’album « Retour aux sources » en 1999, et participe à la première partie d’Higelin et sort, en 2004, Bwé Foro, son 4ème album. Il jouera les 29 mai Place de la République à 20h, le 30 mai à l’AJP de Pamandzi à 21h et le 31 mai au Plateau de Balamanga à 21h.

Enfin, sur ces mêmes dates des 30 et 31 mai, se produira le Zambavil Jazz trio, autour du guitariste Yves Armoet.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

Regis Gizavo ©rfimusique.com

Regis Gizavo ©rfimusique.com

– Samedi 24 mai : Concert avec Régis GIZAVO et JAZZYLANG au 5/5 à 21 h

– Mardi 27 mai : Apéro Jazz (Sorte de bœuf musical animé par les artistes locaux et des artistes invités) – Inauguration de MAORE JAZZ Chez cousin (Rond point du BAOBAB)

– Mercredi 28 mai : Concert avec le trio parisien DUMONT-POSTEL-DROUART et le groupe local MASKELI-Plateau de Balamanga, à 21 h

– Jeudi 29 mai : Nari Himbé Maoré (Chantons Mayotte), répertoire interprété par les Chorales du collège de M’gombani, des écoles de M’gombani et Cavani, accompagnées de MTORO CHAMOU, GIZAVO et du trio DUMONT-POSTEL-DROUART – Les 120 enfants qui composent ces chorales s’illustreront ainsi aux côtés d’artistes de renom. Place de la République, à 20 h

– Vendredi 30 mai : Fusion JAZZ/TOIRAB – Plateau de Balamanga, à 21 h

– Vendredi 30 mai : Concert avec DUMONT-POSTEL-DROUART (Paris), MTORO CHAMOU (Mayotte), ZAMBAVIL (Réunion) et GIZAVO (France/Madagascar) – AJP de Pamandzi, à 21 h

– Samedi 31 mai : Concert avec MTORO CHAMOU, ZAMBAVIL et GIZAVO – Plateau de Balamanga, à 21 h

Source : http://lejournaldemayotte.com/une/quand-le-maore-jazz-est-la/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=quand-le-maore-jazz-est-la

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

lejournaldemayotte
lejournaldemayotte
Voir toutes les actus

La rédaction vous recommande

No posts