Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » Quatorze ans requis contre le chef de « brigade anti-Bac »

Quatorze ans requis contre le chef de « brigade anti-Bac »

Le procès d’assises en lien avec la bande qui a semé la terreur à Passamaïnty, le 16 juin 2019, touche bientôt à sa fin, au tribunal judiciaire de Mamoudzou. Depuis mercredi dernier, sept hommes sont jugés pour déterminer s’ils ont ou non participé à l’agression violente d’un collégien de douze ans et demi qui s’est retrouvé avec le pied sectionné ou d’un autre attaqué directement chez lui. Le groupe, connu à Doujani sous le nom de « brigade anti-Bac », était régulièrement en conflit avec des jeunes de Passamaïnty ou s’attaquait aux forces de l’ordre.

Ce mardi matin, l’avocat général, Albert Cantinol, a requis trois peines différentes. Il demande quatorze ans à l’encontre du chef de « la brigade » de 31 ans, au casier judiciaire déjà bien lourd, douze ans pour trois autres accusés dont l’un avait témoigné contre les autres avant de se rétracter lors du procès et affirmer qu’il n’était pas là ce soir-là. Les réquisitions contre les deux derniers, âgés de 22 et 23 ans, sont de quatre ans chacun.

Ce mardi après-midi, les avocats plaideront pour les sept accusés, tandis que le verdict est plutôt attendu pour mercredi matin

.fb-background-color { background: !important; } .fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe { width: 100% !important; }

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

L’article Quatorze ans requis contre le chef de « brigade anti-Bac » est apparu en premier sur Mayotte Hebdo.

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

mayottehebdo
mayottehebdo
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande