Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » Quatrième campagne de fouilles prévue à Acoua

Quatrième campagne de fouilles prévue à Acoua

Les sépultures mises au jour en 2012 du côté d’Acoua se sont avérées être son ancien cimentière. Leur étude permet de connaître les pratiques funéraires en vigueur à Mayotte lors de son époque médiévale.

Nécropole d'Antsiraka Boira ©archeologiemayotte

Nécropole d’Antsiraka Boira ©archeologiemayotte

C’est un site remarquable pour l’enseignement qu’il apporte sur les multiples cultures qui ont forgé Mayotte. La nécropole d’Antsiraka Boira, prés d’Acoua, a été inventoriée en 2005. Les recherches sont menées par Martial Pauly et financées par la préfecture de Mayotte.

Les nombreuses sépultures datées des XIIème et XIIIème siècle, font apparaître un syncrétisme (une combinaison) entre les rites funéraires probablement malgaches-Sakalaves d’un squelette portant collier et ceinture de perles, et musulmans puisque le crâne est tourné vers le nord en direction de la Mecque.

« Ainsi, pour la première fois à Mayotte, des rituels funéraires non musulmans sont reconnus pour l’époque médiévale. C’est une occasion rare et exceptionnelle où l’archéologie parvient à cibler le moment exact où une population adopte de nouveaux rituels avec l’adoption de l’islam », indique le site Archéologie Mayotte.

Perles et colliers ©archeologiemayotte

Perles et colliers ©archeologiemayotte

On y apprend également que vers 1300, et alors que l’habitat était précaire dans cette région nord ouest de Mayotte, apparaissent les premières constructions maçonnées à proximité d’une petite mosquée, « premiers signes de l’émergence d’une aristocratie islamisée, au mode de vie inspiré des cités commerçantes swahilies alors en plein essor ».

A noter que six jeunes mineurs placés sous main de justice au sein de l’établissement Dago Tama et suivis par les services de la Protection Judiciaire de la Jeunesse ont participé en octobre 2013 au chantier de fouilles sous l’encadrement technique et pédagogique de Martial PAULY, archéologue à la SHAM (Société d’histoire et archéologie de Mayotte), afin de « les rendre acteurs d’un projet de découverte et de valorisation de l’histoire de Mayotte », indiquait la convention « Culture-justice ».

La quatrième campagne de fouille sur cette nécropole d’Antsiraka Boira se déroulera du 1er Mai au 15 juin 2014. L’objectif est l’étude de sépultures identifiées lors de la dernière campagne de fouille d’octobre 2013, et l’exploration de nouveaux secteurs afin de compléter l’étude archéologique de ce site (pierre sacrée et probable enclos empierré).

Les jeunes de Tama participent aux fouilles ©associationTama

Les jeunes de Tama participent aux fouilles ©associationTama

Les personnes qui souhaitent participer à ce chantier (étudiants stagiaires, bénévoles, volontaires occasionnels) peuvent dès à présent contacter Martial Pauly, responsable de l’opération, via l’onglet « contact », sur la colonne de droite sur le site.

Source : http://lejournaldemayotte.com/2014/03/quatrieme-campagne-de-fouilles-prevue-a-acoua/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=quatrieme-campagne-de-fouilles-prevue-a-acoua

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

lejournaldemayotte
lejournaldemayotte
Voir toutes les actus

La rédaction vous recommande