Accueil » Nouvelle-Calédonie » Nouvelle-Calédonie actualités » Référendum en Nouvelle-Calédonie: c’est encore « non »!

Référendum en Nouvelle-Calédonie: c’est encore « non »!

Une nouvelle victoire du « non » mais un écart qui se resserre.

Pour le deuxième référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, dimanche 4 octobre, le « non » a obtenu 53,26% des suffrages (contre 56,67% en 2018) et le « oui » a récolté 46,74% des voix (en progression de plus de trois points).

Franceinfo vous détaille ce qu’il faut retenir de ce résultat dans l’archipel du Pacifique-Sud.

La mobilisation a été très forte

« C’est un deuxième rendez-vous démocratique réussi », a réagi Emmanuel Macron. Avec une participation de près 86%, soit environ cinq points de plus qu’il y a deux ans, les quelque 180 000 électeurs de l’archipel se sont massivement déplacés pour répondre à la question : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? » Dès le matin, les files d’attentes se sont étirées, notamment à Nouméa. « J’ai attendu 45 minutes. C’est très important pour moi de voter », confiait ainsi une retraitée calédonienne à l’AFP.

Plusieurs éléments peuvent expliquer cette forte mobilisation. « Il y a d’abord l’intensité de la campagne du camp du ‘oui’ pour l’indépendance : ils ont misé sur le fait de convaincre les abstentionnistes », analyse pour franceinfo Pierre-Christophe Pantz, (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 225 visiteurs total,  83 visiteurs aujourd'hui

Source : https://www.tahitinews.co/referendum-en-nouvelle-caledonie-cest-encore-non/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

tahitinews
tahitinews
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande