Rép.Dominicaine|Las Maltas : les migrants haïtiens en fuite ont pu regagner leurs localités d’origine

Jean Robert Pierre, maire adjoint de Thomassique, regrette que la municipalité ne soit pas en mesure d’héberger convenablement les migrants haïtiens
radiotelevision2000
Partager cet article

Jean Robert Pierre, maire adjoint de Thomassique, regrette que la municipalité ne soit pas en mesure d’héberger convenablement les migrants haïtiens en fuite.

« Nous n’avons pas les moyens de leur offrir malheureusement l’assistance nécessaire », a-t-il déploré.

« N’était-ce pas la bonne volonté du GARR et d’autres organisations de la société civile haïtienne, leur situation serait plus grave dans ce centre d’hébergement ».

Le maire Pierre faisait référence aux 63 ressortissants haïtiens, dont 21 enfants âgés de 11 mois à 14 ans, qui se sont réfugiés en Haïti le week-end écoulé pour échapper aux expéditions punitives déclenchées par des résidents dominicains de Las Maltas pour venger la mort d’un des leurs ayant succombé à ses blessures suite à une bagarre l’opposant à un ressortissant haïtien lui aussi grièvement blessé dans l’incident.

Selon de nombreux témoignages, plusieurs personnes auraient été tuées et plus d’une dizaine de maisons appartenant à des ressortissants haïtiens ont été incendiées lors de ces « représailles ».

Le communiqué du Groupe d’Appui aux rapatriés et aux réfugiés n’est pas avare de détails sur les circonstances à l’origine de ce qu’il considère comme un « incident malheureux ».

« Originaires du Cap-Haïtien, de la Petite Rivière de l’Artibonite, de Léogâne, de l’Estère, de Hinche, de Cerca Cavajal et de Thomassique, ces migrants haïtiens ont déclaré n’avoir pas pu récupérer leurs biens au moment de leur départ de la République Dominicaine sous peine d’être victimes ».

Grâce au support financier du GARR, a-t-on appris, « les ressortissants haïtiens [..] ont pu regagner leurs localités d’origine, ce lundi 24 mars 2014″.

L’incident qui a occasionné ces déplacements volontaires en série n’est pas un fait inhabituel, rappelle l’organisme de défense des droits des migrants.

« A la fin du mois de novembre 2013, environ 1.283 ressortissants haïtiens avaient été lire la suite sur metropolehaiti.com

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/rep-dominicainelas-maltas-les-migrants-haitiens-en-fuite-ont-pu-regagner-leurs-localites-dorigine/

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Haïti – Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #919

Monde – Haïti – USA – République Dominicaine – Québec – France… Source : https://www.haitilibre.com/article-37741-haiti-diaspora-covid-19-bulletin-quotidien-919.html Entrées similaires: Haïti – Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #594

Pub

flash actu