Reprise de la croisière en partie française

Loin des chiffres et du volume de Pointe Blanche (Philipsburg), la croisière à Marigot poursuit sa reconquête du marché. L’objectif est notamment de développer
lepelican journal
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Reprise de la croisière en partie françaiseLoin des chiffres et du volume de Pointe Blanche (Philipsburg), la croisière à Marigot poursuit sa reconquête du marché. L’objectif est notamment de développer le « home porting », soit des croisières au départ de Galisbay. Le second objectif est de mener à bien le projet du futur quai exclusivement dédié à la croisière. Plus de deux ans après le passage de louragan Irma, cest un sentiment doptimisme qui prévaut pour la croisière à Marigot. Cela a bien redémarré. On a récupéré les navires, de petites entités haut de gamme soit au mouillage, soit directement au Port de Galisbay , affirme Albéric Ellis, directeur général du Port de Saint-Martin. Malgré la perte dun opérateur qui a décidé de quitter la Caraïbe pour se baser aux Seychelles, dautres structures sont revenues à Marigot, ce qui laisse présager une belle saison 2019-2020 . Certes les chiffres de la croisière ne sont pas… Source : http://www.lepelican-journal.com/saint-martin/economie/Reprise-de-la-croisiere-en-partie-fran-aise-18205.htmlhttp://www.lepelican-journal.com/saint-martin/economie/Reprise-de-la-croisiere-en-partie-fran-aise-18205.html

Partager cet article
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la Une actu

Pub

flash actu