Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » Reprise partielle des vols commerciaux vers la Nouvelle-Calédonie, des blocages perdurent

Reprise partielle des vols commerciaux vers la Nouvelle-Calédonie, des blocages perdurent

Reprise partielle des vols commerciaux vers la Nouvelle-Calédonie, des blocages perdurent
Nouméa, France | AFP | mardi 04/06/2024 – Les vols commerciaux depuis et vers l’aéroport international de La Tontouta, en Nouvelle-Calédonie, vont reprendre partiellement à partir de mercredi, illustrant le lent retour au calme sur l’archipel malgré la persistance de nombreux points de blocage des indépendantistes.

“À partir de demain, mercredi 5 juin, Aircalin reprendra de façon progressive une partie de ses vols commerciaux longs et moyens courriers”, a annoncé mardi la compagnie aérienne locale, information confirmée à l’AFP par la Chambre de commerce et d’industrie de Nouvelle-Calédonie, gestionnaire de la plateforme.

Cette “reprise partielle” concerne un “programme de vols allégé qui restera en vigueur jusqu’au retour à une situation normale”, précise toutefois Aircalin.

Parmi les difficultés, sont cités le couvre-feu en vigueur au moins jusqu’au 10 juin et la situation sur la route RT1 allant de Nouméa à l’aéroport, qui a été l’un des principaux points chauds des émeutes et reste difficilement praticable.

L’aérogare n’étant toujours pas accessible depuis le sud de la Nouvelle-Calédonie, un pont aérien sera mis en place pour transporter les passagers et leurs bagages entre La Tontouta et l’aérodrome de Magenta, situé dans le quartier du même nom à Nouméa, précise la compagnie aérienne.

La situation sur le territoire océanien, en proie depuis le 13 mai à sa plus grave crise depuis les années 1980, s’est améliorée depuis la fin du mois de mai mais de nombreux barrages continuent de parsemer le territoire. Les autorités en démontent chaque jour; certains sont ensuite reconstitués dans la foulée, ralentissant le retour à la normale.

Les émeutes, déclenchées par le vote à Paris d’une réforme du corps électoral accusée par les indépendantistes de marginaliser la population autochtone kanak, ont conduit à la mort de sept personnes dont deux gendarmes, et au blocage de nombreuses voies sur la grande île.

 – Bouche d’égout piégée –

L’aéroport international de Nouméa est fermé depuis le début des émeutes. Les premiers vols concernés mercredi par la reprise du trafic sont un vol en provenance de Papeete via Nandi, aux Fidji, et un vol à destination de Brisbane (Australie) en soirée.

Au col de la Pirogue, sur la route menant de Nouméa à l’aéroport situé 50 kilomètres au nord de la ville, des militants indépendantistes ont replacé des barrages lundi à l’endroit où deux hommes ont été blessés dans un échange de coups de feu avec la gendarmerie, intimant aux automobilistes de faire demi-tour, a constaté une journaliste de l’AFP.

Mardi, un long convoi de gendarmes s’est déplacé pour escorter les opérations de déblaiement mais ceux-ci étaient à peine partis que les militants replaçaient pierres, branches et débris de tôle en travers de la route.

Témoignage des conditions sécuritaires toujours précaires, un gendarme a été blessé “au niveau des jambes” en tombant dans une “bouche d’égout piégée” à Dumbéa, près de Nouméa, a annoncé mercredi le procureur de la République sur le territoire, Yves Dupas.

Le gendarme est tombé dans la bouche d’égout en marchant sur des branchages placés “par dessus afin de masquer l’ouverture” de la bouche d’égout, qui avait été retirée, a-t-il indiqué: “D’une profondeur de 1m20, des ferrailles à béton de 2mm de diamètre ont été positionnées au fond à la verticale pour créer des pieux”.

Au total, 191 gendarmes et policiers ont été blessés “depuis le début des troubles à l’ordre public”, a rappelé le Haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie dans son point quotidien sur la situation dans l’archipel.

Sur le plan politique, les responsables du parti non-indépendantiste modéré Calédonie ensemble ont estimé mardi qu’Emmanuel Macron devait “acter officiellement la fin de la procédure du projet de réforme constitutionnelle” du corps électoral, indispensable selon eux pour mettre fin aux troubles.

Il s’agit d’un “préalable” alors que “l’État ne parvient pas à rétablir l’ordre”, a estimé lors d’une conférence de presse Philippe Gomès, l’un des leaders de Calédonie ensemble.

Le chef de l’Etat a jusqu’ici seulement indiqué qu’il n’y aurait “pas de passage en force” mais pas non plus de “retour en arrière”. Mardi, le FLNKS, principale plateforme de partis indépendantistes, a aussi demandé à Emmanuel Macron de renoncer explicitement à faire adopter la réforme électorale.


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : https://www.tahiti-infos.com/Reprise-partielle-des-vols-commerciaux-vers-la-Nouvelle-Caledonie-des-blocages-perdurent_a224212.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

Tahiti-infos
Tahiti-infos
Le journal d’informations et d’actualités de la Polynésie française. Les nouvelles de Tahiti et ses îles, un agenda, des petites annonces, des commentaires, des vidéos, un forum et un regard sur l’actualité du Pacifique, de la métropole du monde. Egalement une partie magazine: environnement, santé, people, nouvelles-technologies, et insolites.
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande