Rivo : « grève en cas de visite ministérielle de complaisance »

Essentiellement axée sur la déficience en salles de classe, la rencontre de Rivo, secrétaire départemental du Syndicat du 1er degré SNUipp,
lejournaldemayotte
Partager cet article

Essentiellement axée sur la déficience en salles de classe, la rencontre de Rivo, secrétaire départemental du Syndicat du 1er degré SNUipp, avec le vice recteur François Coux, se tenait en préalable au dépôt d’un préavis de grève.

Alors que la commune de Dembéni passe en Réseau Éducation prioritaire amélioré, REP+, à la rentrée 2015, l’ensemble du territoire devrait peu à peu basculer en REP. Le SNUipp décrète demeurer malgré tout intransigeant par rapport aux constructions scolaires, sur lesquelles le vice rectorat n’a aucun pouvoir, et sur le plan pluriannuel d’intégration dans le corps des professeurs des écoles, pour lequel le vice recteur précise que les possibilités d’intégration sont en augmentation constante (concours externe et liste d’aptitude).

Rivo tente la pression...

Rivo tente la pression…

Ils s’avère donc que seule les constructions scolaires posent réellement un problème, qui ne dépendent plus seulement de l’État, mais aussi de la manière dont va évoluer le SMIAM, organisme Intercommunal dont c’est la prérogative. Le préavis de grève pourrait être déposé entre le 17 et le 20 février, « si la prochaine visite de la ministre chargée de la réussite éducative s’apparente à une visite de complaisance ».

A.P-L.

Source : http://lejournaldemayotte.com/?p=7713

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu