Salon des Marquises: le fruit d’un long travail de fond visible à Mamao

Les plus hauts responsables de l’Etat et du Pays étaient réunis ce matin au parc expo de Mamao pour assister à l’ouverture du 49ème salon des Marquises.

Il s’agit de la 49ème édition du salon de l’archipel des Marquises, un évènement qui bénéficie depuis sa création du soutien du Ministère de la culture et du service de l’artisanat traditionnel.

A cette occasion, le président Fritch s’est dit heureux de constater que pour cette deuxième saison annuelle, la participation des artisans ne faiblit pas, et qu’elle reste constante : on compte une centaine d’artisans présents issus d’une trentaine d’associations qui couvrent toutes les îles de l’archipel.

Et de déclarer: “A chaque fois, vous faites le déplacement jusqu’ici pour nous présenter cet artisanat tellement caractéristique de chez vous : les sculptures en pierre fleurie et os de Ua Pou, les tapas de Fatu Hiva, les bambous pyrogravés de Hiva Oa, les sculptures sur bois et créations en graines de Ua Huka et de Nuku Hiva et les gravures sur rostre d’espadon et os de Tahuata.

Je tiens à faire remarquer que c’est un vrai travail de fond qui se joue depuis vingt ans pour l’artisanat marquisien ; il s’agit de produire et de vendre ensemble pour créer et maitriser la filière. Car se rassembler pour organiser l’offre est la condition essentielle pour créer un marché soutenable pour l’artisanat marquisien.

Vos ouvrages, objets et créations sont très attendus. Ils feront les affaires de vos fidèles amateurs : les collectionneurs d’abord, les patrons de curios ensuite et enfin, les grands Hôtels de Bora-Bora et de Papeete, à qui vous faites l’honneur de visiter les premiers l’exposition pour y repérer les pièces les plus intéressantes à leurs yeux. Ce sont eux également qui viendront en fin d’exposition négocier les pièces restantes.

Je voudrais féliciter la Fédération pour avoir reconduit le concours de reproduction d’objet, une selle de cheval en bois en l’occurrence, entre les artisans exposants. Car c’est la meilleure façon de promouvoir et valoriser le savoir et le savoir faire de l’artisan car ce concours mets en avant la technique de l’exécution et la précision du geste.

C’est ainsi que nous pouvons constater que le salon des iles Marquises ne cesse d’évoluer vers plus de promotion et de valorisation.

Ainsi, les artisans ont délibérément choisi de donner une plus value à leurs produits en leur apportant du sens.

Les démonstrations de tatouages, de sculpture sur bois, et de peinture sur tapa, les tableaux vivants des journées culturelles et la découverte de la gastronomie marquisienne sont là pour nous enseigner davantage sur ce qui fait les particularités des produits des Marquises.

Chers artisans, je tiens à vous encourager dans cette entreprise collective de production et de diffusion de vos produits et dans vos efforts de maintien de leur qualité, pour que perdure cet art de l’objet marquisien.”

Source : https://www.tahitinews.co/index.php/2019/11/20/salon-des-marquises-le-fruit-dun-long-travail-de-fond-visible-a-mamao/

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *