“S’il vous plaît, laissez-nous rentrer”, le cri des Haïtiens bloqués à l’étranger

Des ressortissants haïtiens qui sont en voyage à l’étranger, notamment aux États-Unis, au Canada et en France, continuent de demander aux autorités haïtiennes de prendre des mesures pour leur permettre de rentrer dans le pays.

 

Depuis l’apparition du nouveau Coronavirus dans le pays le 19 mars dernier, les autorités haïtiennes interdisent les vols en provenance de l’étranger, bloquant ainsi des centaines voire des milliers de citoyens qui sont en voyage et qui devraient rentrer après cette date.

 

“Certains d’entre nous n’ont plus les moyens de subvenir à nos besoins”, ont fait savoir des citoyens haïtiens bloqués, entre autres, aux États-Unis. Il y en a qui ont perdu des proches et qui ne peuvent assister à leurs obsèques.

 

“Il y en a qui ont laissé des enfants, ou qui doivent reprendre leur travail”, ont-ils ajouté, déplorant que les avions voyagent complètement vides vers Haïti pour récupérer des ressortissants étrangers qui étaient bloqués dans le pays alors qu’ils ne peuvent pas rentrer, eux-même dans leur pays.

 

De plus, soutiennent ces citoyens, pendant que les autorités interdisent les vols réguliers vers Haïti, les Etats-Unis et la République Dominicaine continuent de refouler des ressortissants haïtiens dits en situation irrégulière dans leurs pays.

 

Aussi, ils appellent le gouvernement à prendre des mesures pour faciliter leur retour en Haïti tout en admettant que des dispositions peuvent être adoptées pour diminuer les risques de propagation de la Covid-19.

 

Source: HPN

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=94161

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *