Six présumés bandits tués et plusieurs autres arrêtés, ces derniers jours, en Haïti

La Police nationale d’Haïti (Pnh) a abattu six présumés bandits et arrêté plusieurs autres, lors d’opérations menées, ces derniers jours, dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince et dans plusieurs villes en province, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Quatre présumés bandits, qui opéraient à Duval, dans la commune de la Croix-des-Bouquets (municipalité au nord-est de la capitale, Port-au-Prince), ont été tués, le samedi 28 mai 2022, dans des échanges de tirs avec une patrouille de l’Unité départementale de maintien d’ordre (Udmo-Ouest 2) et de l’Unité temporaire anti-gang (Utag).

Un fusil 12, qui était en leur possession, a été confisqué.

Ces malfrats sont spécialisés dans le détournement de camions de marchandises, dans des actes de cambriolage et de braquage à main armée, selon la Pnh.

Deux individus armés, qui essayaient de détourner un camion, le vendredi 27 mai 2022, sur la route nationale # 1, au niveau de Canaan (au nord de Port-au-Prince), ont été tués également par la police.

A Tabarre (autre municipalité au nord-est de la capitale), des agents de la Pnh ont, par ailleurs, libéré, le vendredi 27 mai 2022, quatre personnes, dont deux enfants (2 ans et 8 ans d’âge), quelques heures après qu’elles ont été enlevées, par des hommes armés, en leur résidence, sise à la rue Tobby, non loin de la Rivière grise.

Lors de cette intervention, plusieurs des présumés kidnappeurs, membres du gang dirigé par Vitelhomme Innocent, ont été tués, dans des échanges de tirs avec les policiers nationaux.

Un véhicule Suzuki grand Vitara, de couleur rouge, a été confisqué.

Plusieurs objets, dont une paire de plaques d’immatriculation « Service de l’État » et une paire de menottes, ont été saisis, dans une maison à Tabarre, où étaient séquestrées les victimes.

Un riverain a été blessé par balle, lors des affrontements.

Activement recherché par la police des Nippes (une partie du Sud-Ouest d’Haïti), le nommé Saintvalis Carlensky a été finalement arrêté, le samedi 28 mai 2022, par la Pnh, dans le département du Sud, en possession d’un pistolet de marque Smith & Wesson.

Cette arme à feu appartiendrait à son père, qu’il aurait tué pour en prendre possession, d’après les autorités judiciaires des Nippes.

Saintvalis Carlensky a été transféré, en fin d’après-midi du 28 mai 2022, au commissariat de police des Nippes, pour les suites judiciaires nécessaires.

La Police nationale d’Haïti a aussi arrêté, le jeudi 26 mai 2022, dans la commune de Mirebalais (département du Plateau central), le nommé Dieumedor Peter Pierre, un déporté des États-Unis d’Amérique, membre influent du gang 400 mawozo, qui opère à Croix-des-Bouquets.

Ce déporté aurait joué le rôle d’interprète et traducteur du chef de gang Wilson Joseph, alias Lanmò San Jou, et de ses acolytes, pour faciliter la communication avec le groupe de 17 missionnaires américains et canadiens, qui ont été enlevés en date du samedi 16 octobre 2021, à Croix-des-Bouquets.

Tous ces 17 otages américains et canadiens, séquestrés par les bandits armés du gang 400 Mawozo, ont été libérés, en novembre et décembre 2021.

 

 

 

Source: Alterpress

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=100252

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *