Accueil » Réunion » Réunion actualités » Un projet réunionnais de valorisation du plastique peut sortir l’île de la catastrophe écologique

Un projet réunionnais de valorisation du plastique peut sortir l’île de la catastrophe écologique

Le projet Valoplus lancé par l’entreprise Empreinte Urbaine pourrait changer la donne concernant les déchets plastiques à La Réunion. L’objectif est de valoriser ces déchets qui inondent l’île en les l’intégrant dans des habitats durables. Un projet qui participe au concours national de La Fabrique Aviva qui récompense les entrepreneurs de l’économie sociale et solidaire.

Un projet réunionnais de valorisation du plastique peut sortir l’île de la catastrophe écologique
À l’heure où la valorisation des déchets est un enjeu majeur avec la saturation des centres de traitement de déchets, l’une des solutions pour sortir de cette catastrophe pourrait venir d’une petite entreprise locale. La société Empreinte Urbaine, qui propose des solutions d’aménagement durable issu du recyclage des déchets européens, s’est lancé pour défi de traiter les déchets plastiques déjà présents sur l’île.

“Le plastique est présent à très grande échelle dans notre vie de tous les jours et nous nous sommes interrogés afin que ce déchet devienne une matière première pour d’autres utilisations, car il n’est plus possible de l’enfuir ou de l’exporter” explique Mickaël Joannet, le Fondateur et directeur général d’Empreinte Urbaine.

De multiples avantages

Après quelques réflexions, l’idée finale a été de prendre les déchets plastiques pour les réintégrer dans l’habitat durable. Le principe est de transformer ce plastique en liant pour ciment. En plus d’apporter des solutions d’un point de vue thermique et mécanique, ce procédé permet d’augmenter considérablement la durée de vie du béton, qui passe de 40 à 90 ans.

Débutée en juin 2020, la phase expérimentale a duré 4 mois et donne un résultat prometteur. Surtout, la méthode, consistant à mélanger le plastique à un solvant écologique, offre un énorme avantage sur les autres traitements pour la valorisation des déchets plastiques. “Il n’y a pas besoin de faire le tri des déchets plastiques. Nous pouvons tout traiter directement. Cette première phase dans la valorisation des déchets plastiques, qui coûte cher, est à présent bannie” indique Mickaël Joannet.

Pour poursuivre son projet, Empreinte Urbaine a besoin d’un financement. La société s’est donc tournée vers le plus grand concours national de l’entrepreneuriat  social et solidaire, La Fabrique Aviva, pour déposer un dossier. Le dossier de candidature a été sélectionné afin de poursuivre ce concours vers sa 2e étape, dans laquelle Empreinte Urbaine est la seule entreprise réunionnaise encore en course.

La société appelle les Réunionnais à soutenir ce projet en votant pour elle sur ce lien.


www.zinfos974.com

Source : https://www.zinfos974.com/Un-projet-reunionnais-de-valorisation-du-plastique-peut-sortir-l-ile-de-la-catastrophe-ecologique_a165688.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

zinfos974
zinfos974
Le journal d’information de l’ile de La Réunion, qui oze, gratuit, interactif, l’info 974
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande