Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » Une Corse « autonome »: un bien grand mot, au mieux « utopiste »

Une Corse « autonome »: un bien grand mot, au mieux « utopiste »

“En l’état, la Corse ne peut pas être autonome, sauf si elle s’engage sur la voie du paradis fiscal”, selon l’économiste Eric Dor interrogé parCapital.

A l’occasion des commémorations des 80 ans de la Libération de la Corse, le Président Macron a tenu un discours à Ajaccio dans lequel il s’est dit favorable à “une autonomie à la Corse”, « ni contre l’État ni sans l’État ». Une telle décision est-elle économiquement viable ?

S’il existe de nombreux États possédant des caractéristiques communes avec la Corse, comme Malte par exemple, et qui s’en sortent très bien, en revanche, son modèle peut-il être une solution pour aller vers une autonomie totale de la Corse ?

Réponse du directeur des études économiques à l’IESEG School of Management, qui y voit là un bien grand mot, au mieux utopiste au pire infaisable: « Dans l’état actuel des choses, il ne faut pas se bercer d’illusion. La Corse a un terrible déficit de commerce, n’a quasiment pas d’industrie et possède une agriculture très réduite. Et le seul sentiment national corse ne peut résoudre cela. A moins que pour des raisons purement politiques et émotionnelles les corses soient d’accord pour payer le prix fort, celui d’un appauvrissement drastique de leur niveau de vie sur une longue période avant de trouver une solution. Mais je ne pense pas qu’avec une structure productive aussi défavorable ils soient tous prêts à accepter cela. Sauf, si la Corse s’engage sur la voie du paradis fiscal. Ceux à quoi sont obligés tous les petits pays. A ce moment-là, effectivement la Corse pourrait trouver une alternative en adoptant un système comme celui de Malte. Mais cette fiscalité différenciée sans proclamation d’indépendance requiert qu’on aille au-delà d’un régionalisme pour aller vers une fédéralisation des régions. Et ça, forcément ça va faire des remous dans tout le pays, d’autres régions voudront très certainement faire de même. »

Interview à retrouver dans Capital.fr

Loading

The post Une Corse « autonome »: un bien grand mot, au mieux « utopiste » first appeared on Tahitinews.co.

Source : https://www.tahitinews.co/une-corse-autonome-un-bien-grand-mot-au-mieux-utopiste/#utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=une-corse-autonome-un-bien-grand-mot-au-mieux-utopiste

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

tahitinews
tahitinews
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande