Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » Vaa : Championnat de vitesse à Taaone

Vaa : Championnat de vitesse à Taaone

Vaa : Championnat de vitesse à Taaone
Tahiti, le 24 mars 2024 – La première journée des championnats de Tahiti de vitesse en V1 s’est déroulée ce samedi 23 mars à la baie de Taaone. Organisée par la Fédération tahitienne de va’a, 12 catégories hommes et femmes confondues se sont affrontées, en vue des présélections pour le championnat de Polynésie de vitesse le 4 mai, puis le championnat du monde de vitesse en août, à Hilo, Hawaii.

7h30 à la baie de Taaone, les courses de cette compétition de vitesse sont lancées. Six couloirs, six rameurs et cinq cents mètres à parcourir le plus vite possible. C’est sûr : une course de vitesse diffère totalement d’un marathon de va’a, comme celui de Polynésie la 1ère – Tahiti KDO va’a qui s’est déroulé ce 16 mars entre Tahiti et Moorea. Ce samedi à la baie de Taaone, il n’y avait pas de cap à tenir ni de courant à anticiper : juste un sprint pur, quelques minutes d’explosivité sous le cri des spectateurs.

Aujourd’hui nous avons le championnat de Tahiti de vitesse, première journée, 112 courses de six couloirs”, déclarait Rodolphe Apuarii, président de la fédération de va’a. “On a attendu après le marathon de Polynésie la 1ère pour avoir nos champions.” À peine huit jours après le marathon Polynésie la 1ère, la plupart des rameurs ont répondu présent. Un engagement important à tenir pour le vice-président du Team OPT : “On est presque toute l’équipe. C’est important pour Team OPT et toutes les grosses équipes de se présenter à ce type d’événements, surtout pour nos jeunes qui percent aussi en V1.” Au total, ce sont 12 catégories qui ont concouru sur le plan d’eau, des juniors, seniors et vétérans hommes femmes avec un seul but en commun : décrocher le meilleur chrono. Si des gros chronos ont commencé à apparaître dès 8 heures, comme le dit Teiri Alfred, vice-président d’EDT Va’a : “Tout le monde a sa chance : il y a la ligne de départ et la ligne d’arrivée. On va voir qui sont les meilleurs.”
 
Les enjeux
 
Et ce samedi 23, il fallait être le meilleur ; le plus rapide sur cette baie de Taaone. Car les enjeux sont gros : lors de cette première journée et d’une deuxième journée de compétition, le 13 avril prochain, “on va présélectionner ceux qui iront aux championnats de Polynésie de vitesse”, avertissait Rodolphe Apuarii sur ces championnats qui se tiendront début mai. Et, bien sûr, c’est l’occasion de briller pour décrocher sa place aux championnats du monde de vitesse, à Hilo, Hawaï, du 13 au 25 août. Même si la coach des rameuses de Team OPT aime rappeler “qu’il y a toujours des enjeux et de la concurrence” peu importe la course. Ce samedi, c’était la bagarre pour “essayer de se sélectionner pour les championnats de Polynésie”.
 
Des courses à haute intensité
 
Les conditions étaient propices à la rame en cette journée de compétition, et donc aux gros chronos. Le président de la fédération de va’a, toujours aussi exigeant, glissait en début de journée : “Comme la mer est calme et qu’il n’y a pas de vent, on peut passer sous la barre des 2 minutes.” Hititua Taerea de Pirae Va’a en était à un cheveu, chez les seniors hommes. Il signe le meilleur temps sur les 500 mètres de la compétition dans son quart de finale, avec un chrono à 02 :02, 72’’, trois secondes devant ses adversaires. Il arrive pourtant deuxième en finale seniors Hommes, face à la constance du vainqueur Revi Thon Sing, d’EDT Va’a, qui avait réalisé sa meilleure performance lors de sa première série avec un temps de 02 :03,16’’, et qui est resté dans les 02 :03’ jusqu’en finale. Temoana Taputu, capitaine de la Team OPT, se classe 3e grâce à un chrono de 02 :05,55’’ en finale. Il était lui aussi tout proche de la barre des 2 minutes, en signant le deuxième plus gros chrono de l’événement en quarts de finales seniors Hommes avec 02 :03,01’’. Pour la catégorie des seniors Dames, Ranitea Mamatui s’impose grâce à un temps de 02:29,44’’.

Chez les vétérans aussi, de 40 à 70 ans, il y avait de l’engouement. Dans la catégorie Vétérans 40 ans hommes, c’est Manuarii Maihota, de Ataiea Vaa, qui décroche la première place, au terme d’une finale où ça se suivait à la seconde. Les ‘aito sont encore là, et ils le démontrent de la plus belle des manières. La catégorie des seniors Dames a même du souci à se faire, car la vétéran Mahinatea Lorfevre de la catégorie vétéran 50 Dames montre l’exemple et remporte la première place avec un temps époustouflant : 02:28,19’’. Encore plus inspirant, Sylvie Augier, une cinquantaine d’années d’expérience en va’a et encore beaucoup d’énergie à revendre, bouclera la finale directe de la catégorie Vétéran 70 Dames (étant la seule participante) en 03 :15,87’’.
 


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : https://www.tahiti-infos.com/Vaa-Championnat-de-vitesse-a-Taaone_a222959.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

Tahiti-infos
Tahiti-infos
Le journal d’informations et d’actualités de la Polynésie française. Les nouvelles de Tahiti et ses îles, un agenda, des petites annonces, des commentaires, des vidéos, un forum et un regard sur l’actualité du Pacifique, de la métropole du monde. Egalement une partie magazine: environnement, santé, people, nouvelles-technologies, et insolites.
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande