Accueil » Réunion » Réunion actualités » Violences urbaines : ​Cyrille Melchior appelle à la raison et à l’apaisement

Violences urbaines : ​Cyrille Melchior appelle à la raison et à l’apaisement

Le président du Département appelle à la raison et à l’apaisement alors que certaines villes ont vu la nuit dernière des casseurs s’en prendre à du mobilier urbain et aux forces de l’ordre. Cinq agents de la Police et militaires de la Gendarmerie ont été légèrement blessés durant leurs interventions.

Violences urbaines : ​Cyrille Melchior appelle à la raison et à l’apaisement
“Comme vous tous, j’ai été touché par le drame qui s’est déroulé dans l’Hexagone et au décès tragique du jeune Nahël.
Laissons la justice faire son travail !

Ici à La Réunion depuis deux soirs, des actes de violences urbaines se déroulent dans des communes. Je condamne fermement ces agissements qui ne régleront nullement la situation dans l’Hexagone.

J’appelle à la raison et à l’apaisement ici sur notre île en demandant à tous de faire confiance dans la justice même si la peine que l’on peut ressentir suite à la perte d’un être cher, d’un ami, d’un camarade est toujours difficile à accepter.
Il ne sert à rien de dégrader et de mettre d’autres vies en péril en cassant ou en brulant !

Je demande aux pères et mères de familles de nous aider à raisonner nos jeunes et à ramener le calme dans nos villes.”


www.zinfos974.com

Source : https://www.zinfos974.com/Violences-urbaines-​Cyrille-Melchior-appelle-a-la-raison-et-a-l-apaisement_a197486.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

zinfos974
zinfos974
Le journal d’information de l’ile de La Réunion, qui oze, gratuit, interactif, l’info 974
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande