Vivre un événement dune telle ampleur, ça narrive quune fois dans la vie dun sapeur-pompier

Thierry Trival officiait en qualité de lieutenant en Guadeloupe, au centre de traitement de l’alerte (CTA-CODIS) lorsque lui et une quinzaine d’hommes ont été
lepelican journal
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Thierry Trival officiait en qualité de lieutenant en Guadeloupe, au centre de traitement de l’alerte (CTA-CODIS) lorsque lui et une quinzaine d’hommes ont été pré-positionnés à Saint-Martin le 5 septembre 2017, « en prévision de l’arrivée de l’ouragan Irma ». Venir à Saint-Martin était un projet familial. Irma a précipité les choses. Je nai pas hésité , reconnait le sapeur-pompier. Chef de détachement adjoint, placé sous le commandement du lieutenant Maes, Thierry Trival noubliera jamais la nuit passée à la caserne de la Savane. Aux Antilles, nous avons lhabitude des cyclones mais lorsque nous avons vu lintensité des vents, nous nous sommes demandés si nous allions pouvoir rester dans la caserne se souvient-il. Irma a balayé notre tour de manœuvre, leau sengouffrait sous les portes, dans les chambres . Face aux assauts de… Source : http://www.lepelican-journal.com/saint-martin/gens-d-ici/Vivre-un-evenement-d-une-telle-ampleur-a-n-arrive-qu-une-fois-dans-la-vie-d-un-sapeur-pompier-19582.htmlhttp://www.lepelican-journal.com/saint-martin/gens-d-ici/Vivre-un-evenement-d-une-telle-ampleur-a-n-arrive-qu-une-fois-dans-la-vie-d-un-sapeur-pompier-19582.html

Partager cet article
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *