Haiti au 3ème Sommet des Chefs de Police des pays membres de l’ONU

Mardi 30 août 2022, à la veille de l’ouverture du 3e Sommet (31 août – 1er sept.) des chefs de police
radiotelevision2000
Partager cet article

Mardi 30 août 2022, à la veille de l’ouverture du 3e Sommet (31 août – 1er sept.) des chefs de police des pays membres des Nations Unies (UNCOPS 2022) qui a réunit des chefs de police et des hauts représentants d’organisations policières régionales et professionnelles au Siège des Nations Unies la délégation haïtienne conduite par Frantz Elbé Commandant en Chef a.i. de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a tenu une réunion de travail avec Alexandre Zouev Sous-Secrétaire Général à l’État de droit et des institutions chargées de la sécurité.

Le même jour, La délégation a rencontré, la délégation de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dirigée par le Général Ricardo Yanez. Puis par la suite la délégation s’est entretenue avec Robert Pulver le chef du service des questions judiciaires et pénitentiaires du Bureau de l’État de droit et des institutions chargées de la sécurité des Nations unies,

Mercredi 31 août, dans le cadre des rencontres bilatérale Frantz Elbé, a rencontré le Directeur Général des Carabiniers du Chili, Ricardo Yanez, pour évaluer la coopération existante en matière de formation et discuter de la possibilité d’inclure dans le programme d’autres champs de spécialisations.

Jeudi 1er septembre, Frantz Elbé, a rencontré Mme Rosa Iceland Rodriguez V Secrétaire (Ministre) de la Sécurité et de la Protection Citoyenne du Mexique pour discuter de la redynamisation de la coopération existant en matière de sécurité.

Lors de son intervention au 3e Sommet Frantz Elbé a rappelé les mesures prises pour améliorer la performance de la PNH dans la lutte contre le grand banditisme soulignant qu’en dépit de ces mesures, l’institution policière ne peut pas résoudre seule, le problème de sécurité multidimensionnelle que connait Haïti soulignant « […] « Cette tâche ardue requiert une synergie entre les différents acteurs de la vie nationale et les partenaires internationaux. Dans cette perspective, j’encourage les partenaires engagés aux côtés de la PNH à continuer à la soutenir en contribuant au “Basket Funds” et/ou en fournissant via la coopération bilatérale des matériels, des équipements et de la formation pour mieux faire face aux menaces des gangs armés dont les activités débordent le cadre des frontières d’Haïti. »

 

 

Source: HaïtiLibre

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=101013

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu