Les titres de l’actualité du jeudi 07 Novembre 2019 sur RADIO VISION 2000

La guerre des gangs de Shada 1, Shada 2, Conassa et Fougerole, des quartiers populaires du Cap-Haitien, a fait, de dimanche à Mardi, 3 morts et près d’une dizaine de blessés. L’une des victimes a été décapitée et sa tête utilisée comme ballon de foot par ses bourreaux.

3 autres individus ont été également décapités, leurs cadavres brulés, mercredi après-midi, à l’Acul du Nord. Le houngan Luckner Alcimé et plusieurs de ses proches sont pointés du doigt. Le présumé auteur principal de ces crimes a été mis aux arrêts.

Des affrontements entre gangs rivaux au Bel-Air, à Delmas 2 et 6, depuis lundi, ont créé un véritable sauve-qui-peut dans ces zones où plusieurs maisons ont été incendiées. C’est le silence total du coté de la police concernant cette affaire.

Des individus ont incendié, jeudi matin, au champ de Mars, à l’aide de cocktail Molotov, un minibus assurant le trajet Pétion Ville/centre ville. Plusieurs passagers en sont sortis blessés dont un grièvement.

Des agents de la PNH dépêchés sur les lieux ont procédé à l’arrestation de 3 suspects.

Tentative d’évasion, ce jeudi, à la prison civile des Gonaïves. Des détenus auraient saisi l’arme de service du responsable de la prison. S’en sont suivis des échanges de tirs entre les prisonniers et la police qui a pu finalement reprendre le contrôle de la situation

La crise actuelle a de graves conséquences sur le fonctionnement des centres carcéraux du pays. De nombreux détenus ne reçoivent qu’un plat chaud par jour alors que d’autres n’ont pas eu droit à des soins de santé, selon un rapport du Réseau National de Défense des Droits Humains.

Les travaux de la table de concertation seront lancés ce vendredi dans la matinée,  à Marriott Hôtel. La plupart des structures concernées ont, en effet acheminé, ce jeudi, leurs remarques à la PASSERELLE au sujet du document d’orientation. C’est le cas notamment de MACHE KONTRE et du forum Patriotique de papaye.

Les dirigeants de l’opposition qui confirment la participation d’une délégation de l’Alternative consensuelle à ces assises souhaitent qu’un accord soit trouvé au plus tard samedi, midi. Ils annoncent une grande manifestation à la capitale le lendemain.

Les syndicalistes Jean Bonal Fatal et Dominique St Eloi minimisent l’ajustement du salaire minimum. D’ailleurs, selon eux, il n’y pas lieu de parler d’augmentation mais de préférence de diminution au regard de l’inflation qui a atteint les 20% et la gourde qui s’est fortement dépréciée.

50 jeunes entrepreneurs ont reçu chacun, ce jeudi, un chèque de 250 mille gourdes lors d’une cérémonie au palais national. Il s’agit d’un prêt de l’ONA destiné au financement de projets novateurs proposés par ces jeunes dans le cadre du programme d’appui à l’entrepreneuriat Jeunesse(PAPEJ).

Source : http://radiotelevision2000.com/home/?p=92111

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *